Clyde a la vingtaine et habite non loin de Lyon. Il est gay depuis qu’il n’est plus hétéro et est étudiant dans le but de finir chômeur, èraimiste ou avec un peu de chance, smicard, il hésite encore. Son activité sexuelle et sentimentale est aussi plate que l’encéphalogramme d’un veau mort depuis quelques mois ce qui ne l’empêche pas de tomber amoureux tous les 1/4 d’heures (dans le métro, la rue, les magasins, le MacDo etc.) ce qui est quand même fortement handicapant.

A sa naissance la fée Chkoumoune s’est penchée sur son berceau et a décidé d’être particulièrement généreuse avec lui ce qui vaut à Clyde le plaisir d’enchainer les emmerdes.
C’est un mec un peu mauvais esprit, un peu vulgaire, un peu gamin et un peu geek qui a des joies simples et qui arrive toujours à se consoler avec des jeux vidéos, des films, sa carte bleue ou autour d’un verre.
C’est un mec qui va te raconter sa vie parce qu’il est généreux et a le cœur sur la main (l’auteur se déclare totalement objectif sur cette dernière phrase).